Contact Improvisation et Technique Alexander


« Quand l’oeil parle à la main, leur langage c’est l’espace. » A.Bullinger

Le contact improvisation est un merveilleux moyen de désorientation et d’apprentissage. Il nous permet de revisiter certaines constantes du mouvement humain comme la gravité, le toucher, le support, l’orientation, sous l’angle de la nécessité et non de la technique. C’est un cadre idéal pour maintenir un état de déséquilibre orienté ; succession d’une pluralité de centres où se jouent et se rejouent d’infimes variations de tonus, de poids, de pressions, de désorientation et de choix. Par un jeu d’abandon à la gravité et à un toucher partagé, nous devenons le témoin actif, de notre propre système d’équilibration, de coordination et d’organisation. Ce qui s’approfondit dans la pratique du CI, c’est la possibilité de demeurer dans cet « émerveillement du dé-faire/re-faire » en action, où se tissent forces de support et relation soutenante à notre environnement (fonction haptique, définie comme la sensibilité d’un individu au monde adjacent à son corps par l’usage de ce même corps).

marcheurhomeCette année sera un peu particulière.

Depuis trois ans, le travail à été orienté par le constat suivant: l’expérience du CI est facilitée ( ce qui ne veut pas dire que ce soit confortable ) par une attention diffuse multiple et cependant dirigée, qualité d’attention beaucoup développée en Technique Alexander.

Le travail du toucher et du poids qui a cette particularité d’amener une attention immersive propre au duo pouvait être contrebalancée/ équilibrée par une attention ouverte à l’environnement. Nous avons beaucoup travaillé ce curseur.

Je vous propose de poursuivre cette année sur cette piste en développant davantage le pôle environnement. Et pour cela, de déplacer les principes de la chute propre au duo, à l’ensemble. Imaginons un ensemble qui chute et dans lequel le contact soit considéré comme point d’intersection, pivots, charnières autant de points de soudures qui font de celui-ci un équilibre précaire à réévaluer en permanence.

Avec cet hypothèse : l’apprentissage du Contact Improvisation peut se faire depuis cet perception de l’ensemble.

Le mercredi matin de 10h à 12h30 à partir du 06 septembre. Studio Keller, 1 rue Keller 75011 Paris. De septembre à juin.

Tarif : 450 € (payable en 4 fois) ou 18 € l’atelier / 15€ chômeur / étudiant.

Studio Keller

0336, Avenue Quihou

94160 Saint-Mandé

02+33623010996

Share This